Une œuvre d’art n’est pas seulement un objet, c’est une réalisation dans lequel un artiste y a déposé une âme et une aura. Lui donner un prix est alors difficile. Pour y arriver, il suffit de prendre en compte trois critères principaux à savoir l’œuvre, l’artiste et le marché existant.

L’œuvre

La réalisation de l’œuvre d’art est un des critères pour pouvoir évaluer ses tableaux. En effet, dans cette estimation de prix, il est utile de prendre en compte le prix du matériel qui a été utilisé lors de sa réalisation. Il faut avoir en tête que la qualité des matériaux de base influence la valeur du produit fini. Outre le matériel, il y a également la technique utilisée. Il y a d’ailleurs des techniques qui sont plus intéressantes vu que la maîtrise des matériaux utilisés demande une plus grande complexité. En outre, la qualité visuelle : la justesse du dessin, l’harmonie des couleurs, la complexité de la composition la cohérence et l’harmonie générale influencent également le prix d’une œuvre d’art. Il y a aussi ce qu’on appel qualité technique qui permet à l’œuvre de se pérenniser à travers le temps cela grâce à la qualité du savoir-faire. Sans oublier le format de la toile. Selon les formats standards français, un artiste doit compter plus ou moins 20€ par point.

L’artiste

Le parcours et la côte de l’artiste jouent un rôle important dans la fixation du prix de son œuvre. En effet, l’acheteur a besoin d’être confiant, d’être rassuré sur l’investissement qu’il va faire en achetant une œuvre d’art. Il veut avoir une plus-value après son achat. Il est alors conseillé de mettre en avant ses diplômes venant des écoles d’art, les expositions personnelles ou collectives auxquelles vous avez participé, les ventes aux enchères, les victoires aux concours, etc. pour vous donner plus de valeur.

Le marché existant

Avant de fixer un prix pour vendre ses tableaux, vous devez d’abord délimiter le marché dans lequel vous voulez évoluer : marché local, régional, national ou international. Pour les débutants, il leur est conseillé de fixer d’abord des tarifs bas et de les augmenter petit à petit à mesure de vos « réussites » artistiques. Vous devez par ailleurs, connaître les tarifs appliqués pour un produit plus ou moins équivalent au vôtre. Vos tarifs peuvent être réajustés suivant l’endroit où vous vous trouvez car le public n’est pas le même.

Retrouvez toute l’actualité artistique et les informations essentielles sur le cours actuel du marché de l’art et l’estimation des œuvres d’art avec Barnie’s.